Emploi à domicile : pas de « politique anti-vieux », le gouvernement répond à la polémique

Le gouvernement français entend « recentrer » les aides fiscales pour les emplois à domicile sur les personnes « qui en ont le plus besoin » sans pour autant céder à une « politique anti-vieux », a dit sa porte-parole Sibeth N’Diaye, qui confirme une révision des règles d’exonération fiscale pour les personnes âgées.

Le gouvernement français entend « recentrer » les aides fiscales pour les emplois à domicile sur les personnes « qui en ont le plus besoin » sans pour autant céder à une « politique anti-vieux », a dit lundi 23 septembre sa porte-parole, qui confirme une…

Lire l’article original