Emmanuelle Seigner, ses 33 ans d’écart avec Roman Polanski : « c’était une bombe »

Elle est une femme comblée en tous points. Le 6 septembre 2019, Emmanuelle Seigner s’est alliée à ses acolytes du groupe L’Épée pour sortir l’album Diabolique qu’ils s’apprêtent à défendre ensemble lors d’une tournée – dont une date à La Cigale de Paris, le 14 décembre prochain. Mais elle n’en oublie ni son rôle d’actrice ni le fait qu’elle est la muse incontestée de son époux réalisateur, Roman Polanski. Elle sera d’ailleurs en tête de l’affiche du film J’accuse, aux côtés de Jean Dujardin et Louis Garrel, à partir du 13 novembre. Et c’est cette passion du cinéma qui l’a menée, il y a plus de trente ans, à sa folle histoire d’amour.

« C’est Dominique Besnehard, qui m’a repérée à l’âge de 14 ans, qui m’a fait faire mes premiers essais,…

Lire l’article original