in

DMX, Le bruit et la fureur

DMX, Le bruit et la fureur

Le rap se divise en deux catégories : ceux qui ont une voix reconnaissable entre mille, et les autres. C’est simple, non ? Et c’est encore plus limpide lorsque l’on entend DMX pour la première fois. Dans la tête des amateurs de rap résonnent encore les aboiements hallucinés d’un artiste qui a été l’incarnation d’une autre manière de faire du rap à New York, synthétique…

Lire l’article original

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qu’ils apprennent une ou deux langues, les bébés préfèrent le “parler bébé”

Qu’ils apprennent une ou deux langues, les bébés préfèrent le “parler bébé”

Ant-Man : comment Michael Douglas a été rajeuni pour le film

Ant-Man : comment Michael Douglas a été rajeuni pour le film