Disquaire Day 2019 : suivez les conseils des meilleurs spécialistes

Les disquaires indépendants tiennent bon. Ils ne sont pas toujours à la fête mais redoublent de vitalité et d’inventivité à l’heure du tout-numérique. Les réseaux s’étendent, les catalogues s’étoffent, certaines échoppes créent leur propre label pour redonner vie à des œuvres qui leur sont chères (et coûtaient trop cher sur le marché des collectionneurs). Les goûts tranchés changent d’une boutique à l’autre, les chapelles se côtoient autant qu’elles se frictionnent. Pour ceux qui ont le virus de la découverte, l’offre paraît plus variée qu’elle ne l’a jamais été. Chaque week-end, les magasins contactés par « 180 grammes », notre sélection hebdomadaire de vinyles en ligne, nous font découvrir des…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *