Disquaire Day 2019 : suivez les conseils des meilleurs spécialistes

Les disquaires indépendants tiennent bon. Ils ne sont pas toujours à la fête mais redoublent de vitalité et d’inventivité à l’heure du tout-numérique. Les réseaux s’étendent, les catalogues s’étoffent, certaines échoppes créent leur propre label pour redonner vie à des œuvres qui leur sont chères (et coûtaient trop cher sur le marché des collectionneurs). Les goûts tranchés changent d’une boutique à l’autre, les chapelles se côtoient autant qu’elles se frictionnent. Pour ceux qui ont le virus de la découverte, l’offre paraît plus variée qu’elle ne l’a jamais été. Chaque week-end, les magasins contactés par « 180 grammes », notre sélection hebdomadaire de vinyles en ligne, nous font découvrir des…

Lire l’article original