Devant la base divisée de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly défend son bilan

Beaucoup reprochent au leadeur syndical de ne pas avoir pris part aux manifestations contre les ordonnances visant à modifier le code du travail.

Jean-Claude Mailly a passé quatorze ans comme secrétaire général de Force ouvrière.

Que restera-t-il de l’ère Mailly à Force ouvrière ? Le secrétaire général de la fédération, Jean-Claude Mailly, qui quittera vendredi la tête du troisième syndicat de France après quatorze années de mandat, a donné lundi 23 avril l’un de ses derniers discours. Et est monté au créneau pour défendre son bilan.

Devant une base déchirée entre partisans d’une ligne radicale et réformistes, Jean Claude Mailly a présenté son rapport d’activité au 24e congrès de FO à Lille. C’est au terme de ce…

Découvrir l’article original