Des urinoirs féminins pour utiliser le pipi en agriculture

 Tous les jours, retrouvez le Fil vert, le rendez-vous environnement de Libération. Aujourd’hui, on vous présente une initiative.

«L’urine est un engrais formidable !» lance Louise Raguet à des participants, massés autour d’une table dans la cour des Grands voisins, dans le XIVe arrondissement de Paris, à l’occasion d’une balade conférence organisée lors des «48 heures de l’agriculture urbaine». Aussi amusés que conquis, ils dévorent du pain «Boucle d’Or», fabriqué avec de la farine de blé dont la croissance a été boostée par l’urine humaine, répandue dans les champs par des chercheurs du projet Agrocapi.

Louise Raguet a préparé un circuit pour «lever le tabou autour des…

Lire l’article original