des milliers de femmes sont vendues comme esclaves sur les réseaux sociaux

La BBC a réalisé une enquête qui révèle un trafic d’êtres humains et d’esclavage qui sévit sur un réseau social très populaire ainsi que sur différentes applications. Des femmes sont vendues en tant qu’employées de maison pour des milliers de dollars.

Des trafiquants d’esclaves utilisent Instagram pour vendre des femmes

C’est une histoire qui fait froid dans le dos. La BBC News Arabic démontre, à travers une large enquête, que le commerce d’être humains a su s’adapter aux réseaux sociaux, en particulier Instagram qui est détenu par Facebook. Des trafiquants d’esclaves se servent de ce réseau social pour mettre en vente des femmes employées de maison au Koweït.

Mais Instagram n’est pas le seul réseau à être incriminé….

Lire l’article original