Des chercheurs rallongent de 500% la vie d’un organisme vivant

Pour repousser les limites de la longévité humaine, des généticiens sont parvenus à allonger l’espérance de vie de C. elegans, un ver minuscule, dont certains gènes sont très similaires à leurs équivalents humains.

Vivre presque aussi longtemps que Maître Yoda dans la saga Star Wars sera-t-il bientôt possible ? (Crédits : LucasFilm / Disney).

Deux modifications génétiques ont suffi à allonger l’espérance de vie d’un simple ver de 500%. Pour y parvenir, des chercheurs américains et chinois ont pratiqué une série de mutations génétiques sur des embryons de Caenorhabditis elegans. Cet organisme transparent d’à peine un millimètre de long est un nématode, aussi appelé “ver rond”, une famille de vers dont la majorité est…

Lire l’article original