Des chercheurs à l’assaut du vote utile

Michel Balinski, auquel le CNRS rend hommage les 3 et 4 décembre avec une conférence co-organisée avec l’École polytechnique, s’est illustré pour ses travaux sur les systèmes de vote alternatifs. Entretien avec Rida Laraki, qui a élaboré avec lui le système de jugement majoritaire.

Quels sont les problèmes spécifiques posés par les choix sociaux collectifs – quand on doit dégager une opinion « collective » optimale agrégeant les choix d’une foule de gens parmi plusieurs alternatives –, plus particulièrement en ce qui concerne les systèmes électoraux actuels ?
Rida Laraki : Notre démocratie est malade selon moi, et l’une des racines du mal est le système électoral qui empêche les électeurs de s’exprimer car il agrège…

Découvrir l’article original