Des accusations d'agressions et de harcèlement à l'Académie de ballet de Vienne

Créée en 1771 et accueillant 110 élèves âgés de 10 à 18 ans, l’Académie de ballet du Staatsoper de Vienne, en Autriche, est considérée comme l’une des meilleures d’Europe et attire des candidats du monde entier. Mais derrière la façade dorée règnent des conditions de formation dignes du « XIXe siècle », rapporte Falter au terme d’une enquête fouillée.

Le directeur du Staatsoper, le Français Dominique Meyer, a confirmé ces informations, soulignant que la principale enseignante mise en cause avait été licenciée en janvier. Il a assuré vouloir « faire toute la lumière » dans ce dossier.

L’intéressée, dont le nom n’a pas été dévoilé, est d’origine russe et a pratiqué des méthodes « sadiques », selon Falter, qui illustre son propos par une photo…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *