in

« Dear Life » : Brendan Benson chante le blues, tout sourire !

Le film White Riot retrace la période où l’Angleterre était en proie à une vague de racisme sans précédent et où un collectif d’artistes, Rock Against Racism, décidait de prendre le mal à la racine. Et, entre autres actions, organisait plusieurs concerts à Londres avec, en tête d’affiche, The Clash, Buzzcocks, Steel Pulse, Stiff Little Fingers, Aswad ou Elvis Costello

La sortie de White Riot de la réalisatrice Rubika Shah, en août prochain, revenant sur la montée de…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Funky Armenico – Vitesse

Death By Rock And Roll de The Pretty Reckless sera très…