de l’idéalisme au réalisme par Bertrand Piccard, initiateur de « Solar Impulse »

La plupart des explorateurs reviennent de leurs expéditions en parlant de la beauté de la nature, de la fragilité de la biodiversité et de la nécessité absolue de protéger l’environnement.

Protéger l’environnement pour la survie de l’humanité, une nécessité ancrée dans la conscience de nombreux explorateurs. Les philosophes et les religieux, de leur côté, usent plutôt d’arguments sur la nécessité de tendre vers plus de bonté, de sagesse et de morale. Les écologistes demandent davantage de frugalité et de sobriété. Les alarmistes, eux, tentent de convaincre en annonçant la catastrophe – bien réelle – qui se prépare, et qui a d’ailleurs déjà lieu en de nombreux points du globe. Les jeunes générations, enfin, nous parlent de l’angoisse due au manque de…

Découvrir l’article original