De l’eau qui ne gèle pas même à -263 °C !

Pour imaginer cette nouvelle classe de lipides, les chercheurs de Zurich (Suisse) ont pris appui sur des bactéries qui produisent aussi des lipides autoassembleurs capables de confiner l’eau pour leur permettre de survivre dans des environnements froids. Ici, un modèle en 3D de leur mésophase lipidique au motif cubique. © Peter Rüegg, ETH Zurich

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *