Crise des opiacés: le Met renonce aux dons de la famille Sackler

Après la Tate de Londres et le musée Guggenheim new-yorkais, le Metropolitan Museum de New York a annoncé mercredi renoncer à tout financement de la famille Sackler, accusée d’avoir favorisé la crise des opiacés qui ravage les Etats-Unis.

« La famille Sackler a soutenu gracieusement le Met pendant cinquante ans », a indiqué Daniel Weiss, président du musée, dans un communiqué.

Mais, même s’ils n’ont pas fait de récentes contributions, le conseil d’administration du Met a jugé qu' »au regard des litiges en cours », il était « prudent à ce stade de suspendre l’acceptation de dons de la part d’individus associés à cette crise de santé publique ».

Les Sackler et leur société pharmaceutique Purdue Pharma, qui fabrique l’analgésique OxyContin, sont devenus…

Lire l’article original