Crise des opiacés: le Met renonce aux dons de la famille Sackler

Après la Tate de Londres et le musée Guggenheim new-yorkais, le Metropolitan Museum de New York a annoncé mercredi renoncer à tout financement de la famille Sackler, accusée d’avoir favorisé la crise des opiacés qui ravage les Etats-Unis.

« La famille Sackler a soutenu gracieusement le Met pendant cinquante ans », a indiqué Daniel Weiss, président du musée, dans un communiqué.

Mais, même s’ils n’ont pas fait de récentes contributions, le conseil d’administration du Met a jugé qu' »au regard des litiges en cours », il était « prudent à ce stade de suspendre l’acceptation de dons de la part d’individus associés à cette crise de santé publique ».

Les Sackler et leur société pharmaceutique Purdue Pharma, qui fabrique l’analgésique OxyContin, sont devenus…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *