Covid-19 : mieux décrire la protéine Spike pour améliorer le diagnostic et les perspectives vaccinales | Inserm

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, une protéine du SARS-CoV-2 fait l’objet d’une large attention : la protéine Spike (ou protéine S). C’est en effet elle qui permet au nouveau coronavirus de pénétrer dans les cellules humaines. De plus, elle est la cible d’anticorps produits par l’organisme après l’infection. Suite au séquençage complet du génome du virus, il a rapidement été possible de produire cette protéine clé en laboratoire : le gène correspondant a été intégré dans des cellules en culture, qui l’expriment et conduisent à la synthèse de la protéine virale.

En pratique, il est possible que Spike ainsi produite (protéine alors dite « recombinante »), présente des différences biochimiques avec la même protéine virale produite en…

Découvrir l’article original