Confinement : ces pires excuses données aux policiers pour justifier un déplacement


Depuis le 16 mars, un confinement a été mis en place en France ainsi que l’obligation de justifier, via une attestation, une sortie en dehors de son domicile. Seuls 7 déplacements sont concernés : le travail, la santé, les achats de première nécessité, motif familial impérieux, l’activité sportive, à moins d’un kilomètre du foyer, et promener un animal de compagnie. Malheureusement, certains détournent ces mesures de confinement.

Les policiers, en première ligne pour effectuer des contrôles dans les grandes villes, villes moyennes ou même les villages ont entendu d’étonnants motifs de déplacements plus originaux les uns que les autres. Après la cueillette des fleurs, le lavage de voiture ou un besoin de cassoulet à assouvir, il y a le "détour" pour voir la mer ou la…



Lire l’article original