Comprendre les ressorts du changement alimentaire

La campagne du Lundi vert, qui incite à ne manger ni viande ni poisson le lundi, sert aussi de cadre à un programme de recherche. Son objectif: étudier les effets d’une campagne nationale sur l’alimentation. Explications avec Laurent Bègue, à l’origine du projet.

En janvier dernier, le lancement de la campagne du Lundi vert, avec pour mot d’ordre « En 2019, chaque lundi, je remplace la viande et le poisson ! », n’a pas laissé indifférent : un manifeste aux 500 signataires, de nombreuses réactions, favorables ou hostiles, dans la presse et sur les réseaux sociaux… Comment avez-vous eu l’idée de créer le programme de recherche Mesure des évolutions alimentaires longiTudinales (MEAT) qui s’articule autour de cette campagne ?
Laurent…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *