Comme un jeu sans tête

Les règles sont toutes simples. L’Hilketa est un sport dérivé du football américain où deux équipes de onze joueurs ont pour principal objectif… d’arracher la tête d’un de leur adversaire puis de la lancer ou de la porter entre les poteaux de but. Les joueurs, protégés par des armures, sont équipés de masses d’armes ou de sabres. Chaque semaine, les grandes équipes de la LNAH (Ligue nationale américaine d’Hilketa) s’affrontent en mondiovision. Emotions, violence et frissons garantis. Mais pas d’hémoglobine… Car les joueurs ne sont pas des humains mais des androïdes, des «Cispés», pilotés à distance grâce à un réseau neuronal par des hommes ou des femmes victimes d’un mystérieux mal, le syndrome d’Haden,…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *