Chrissie Hynde, de l’Ohio au Londres punk – Musiques

Tête de pont des Pretenders, l’Américaine, adoptée par l’Angleterre depuis ses débuts en 1979, démontre une culture musicale éclectique dans son nouvel album solo “Valve Bone Woe”, reprenant façon jazz des standards et pépites pop. Elle refait pour nous son parcours de fan.

Son nouvel album, Valve Bone Woe, est le deuxième seulement sous son nom. Mais cela fait déjà longtemps qu’elle incarne à elle seule la légende des Pretenders. Emanation du punk londonien, ce groupe emmené par une Américaine en exil avait déjà perdu en 1983, après quatre années d’existence, son guitariste, James Honeyman-Scott, et son bassiste, Pete Farndon, tous deux victimes de la drogue….

Lire l’article original