Choqués par les interpellations, des lycéens toujours mobilisés

L’interpellation de plus de 700 lycéens la veille n’a pas calmé les tensions aux abords des établissements, vendredi 7 décembre. Diffusée jeudi soir sur les réseaux, une vidéo montrant 151 jeunes à genoux, mains entravées ou sur la tête, rassemblés par des policiers à Mantes-la-Jolie (Yvelines) a plutôt contribué à attiser la colère des lycéens, profondément choqués par ces images.

Lire aussi La vidéo de l’interpellation collective de dizaines de lycéens à Mantes-la-Jolie provoque de vives réactions

Après le ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer, qui a tenu à insister sur le « contexte » de ces interpellations, vendredi matin sur France inter, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a défendu à…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *