Charlène de Monaco, scandale, secret d’État, une étrange plainte

Charlène de Monaco aurait mis fin à sa relation avec l’aristocrate allemande Corinna Zu Sayn-Wittgenstein, qui était sa conseillère en image. Et ce serait pour éviter un terrible scandale, à moins que ce soit un coup de pression de l’ancien roi d’Espagne.

Et la raison est précisée dans « Le Soir Mag », qi consacre un dossier au scandale actuel qui secoue la famille royale espagnole.

L’ancien roi Juan Carlos aurait touché des pots-de-vins de la part du roi d’Arabie saoudite. Le chiffre de 100 millions d’euros a été avancé.
L’ancienne conseillère de Charlène de Monaco affirme que « l’ancien monarque l’aurait utilisée comme prête-nom pour cacher son patrimoine en Espagne et au Maroc et qu’il se servirait d’un cousin pour cacher un compte en…

Découvrir l’article original