C'est mon histoire : « Comment j'ai cessé d'avoir honte de ma mère »




 » Alors, tu as honte de ta vieille mère ?  » À la lecture de  » La Promesse de l’aube « , j’avais la vingtaine passée, un rideau s’est déchiré pour faire surgir la lumière. La fin d’un sale sentiment : celui d’avoir eu honte de ma mère. Je n’étais plus …
Lire la suite de l’article sur Elle.fr



Lire l’article original