César 2020 : Florence Foresti n'épargne pas Roman Polanski dans son discours d'ouverture



Florence Foresti
Capture d’écran/Canal+

« J’ai décidé qu’Atchoum ne serait pas assez grand pour faire de l’ombre au cinéma français » : l’humoriste n’a pas retenu ses coups en ouvrant les César.

Florence Foresti était attendue au tournant pour savoir comment elle allait présenter la 45ème…



Voir l’article sur Premiere.fr