Ces écrits qui peuplent la ville

Dans Scriptopolis, ouvrage étonnant mêlant textes courts et photos prises dans l’espace public, quatre chercheurs en sciences sociales interrogent la multitude des écrits qui structurent notre quotidien alors que nous n’y prêtons presque plus attention. Entretien croisé avec Marie Alauzen, Jérôme Denis, David Pontille et Didier Torny.

Pourriez-vous nous décrire cet objet particulier qu’est Scriptopolis ?
Jérôme Denis : Scriptopolis est un assemblage de microenquêtes sur l’écriture, équipées par la photographie. On peut y trouver une documentation sur le long cours de la multitude des formes scripturales que nous côtoyons, produisons et manipulons au jour le jour : des graffitis, des panneaux de signalisation, des publicités, des écrans…

Découvrir l’article original