Ce fil issu de cellules de peau humaine pourrait être utilisé pour fabriquer du tissu de greffe implantable

Des chercheurs de l’Inserm de Bordeaux ont conçu un fil médical issu de cellules de peau humaine. Il pourrait notamment être utilisé pour fabriquer des « textiles humains » implantables pour des greffes de tissus et des réparations d’organes.

« Nous pouvons coudre des poches, créer des tubes, des valves et des membranes perforées », explique Nicholas L’Heureux, qui a dirigé les travaux de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale de Bordeaux. « Avec ce fil, toute approche textile est réalisable : tricot, tressage, tissage, voire crochet ».

Il faut savoir que les matériaux synthétiques utilisés pour les points de suture et les échafaudages pour la culture de cellules destinées à la greffe de tissus peuvent souvent déclencher une réponse…

Découvrir l’article original