Cameroun: saisie de 2 tonnes d'écailles de pangolins et 200 pointes d'ivoire

Quatre trafiquants d’espèces animales protégées au Cameroun ont été arrêtés jeudi à Douala alors qu’ils s’apprêtaient à vendre deux tonnes d’écailles de pangolins, un petit fourmilier écailleux menacé d’extinction, ainsi que 200 défenses d’ivoire, a annoncé jeudi le gouvernement camerounais.

« Nous avons réussi à interpeller quatre trafiquants qui s’apprêtaient à vendre 2 tonnes d’écailles de pangolin et 200 pointes d’ivoire », a déclaré à l’AFP le ministre camerounais des Forêts et de la Faune, Jules Doret Ndongo.

« C’est une énorme saisie, d’habitude nous saisissons des dizaines, quelques fois des centaines de kilos d’écailles. Ici on parle de plus de deux tonnes! », s’est réjoui le directeur adjoint de l’ONG LAGA, Eric Kaba Tah, avec qui les…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *