in

Bruyer, l’art au cœur des tranchées – L’ŒIL

Face à cette guerre industrielle qui tue dans des proportions jamais vues, l’individu se mue en simple matricule, tandis que la nature des blessures devient irreprésentable, car insupportable à regarder et à raconter à ceux de l’arrière. Ce dessin saisi sur le vif par un artiste combattant ne peut ainsi qu’éluder la monstruosité des affrontements….

Lire l’article original

Belgique : Du passeport « Covid Safe » au passeport « Mental Safe »

Belgique : Du passeport « Covid Safe » au passeport « Mental Safe »

Bande-annonce Road 96 prend la Switch en stop – Indie World

Bande-annonce Road 96 prend la Switch en stop – Indie World