in

Birmanie: Biden et l’UE haussent le ton après un week-end sanglant

Le président américain Joe Biden et l’Union européenne mènent le concert de condamnations internationales après un week-end de répression sanglante en Birmanie, la journée de samedi ayant le plus lourd bilan depuis le coup d’Etat il y a deux mois, avec au moins 107 morts dont 7 enfants.

Auteure d’un putsch le 1er février qui a renversé la cheffe du gouvernement civil Aung San Suu…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Endzone : A Wolrd Apart – Etablissement d'une colonie

Basket – NBA : Drummond dans le viseur des Lakers, Horford écarté par Oklahoma City