Au cœur des banlieues japonaises

Sociologue et urbaniste vivant au Japon, Cécile Asanuma-Brice revient sur les façons dont, depuis plus d’un siècle, les modèles économiques ont successivement transformé les paysages urbains au pays du Soleil-Levant.

Le Japon, c’est environ 120 millions d’habitants, deux fois plus qu’en France. Tokyo, c’est 38 millions d’habitants, 5 à 6 fois plus que le Grand Paris. En quoi l’urbanisation du Japon a-t-elle valeur d’exemple ?
Cécile Asanuma-Brice :  L’urbanisation du Japon n’a pas valeur d’exemple. Elle illustre la façon dont une ville est « produite » dans une logique capitaliste. Tokyo est beaucoup plus étendue que Paris depuis longtemps et beaucoup moins polluée. Mais Tokyo est pour moi le lieu où les ravages de la ville…

Lire l’article original