Arsenal, le confort de la maison mais la peur de l’extérieur

Alexandre Lacazette n’avait pas menti. Avant le match, l’attaquant français avait insisté sur la capacité des siens à faire la différence à domicile. « On sait que nous sommes meilleurs à domicile » avait-il sobrement avancé. Difficile de lui donner tort au vu du visage affiché par les Gunners ce jeudi.

À l’Emirates, le Napoli de Carlo Ancelotti a pris un bouillon pas possible face à l’enthousiasme et le jeu en mouvement d’Arsenal. Avec au final une addition assez légère au regard des occasions gâchées par les hommes d’Unai Emery (2-0).

Ce jeudi n’a fait que confirmer une impression déjà assez nette dans la saison des Gunners : dans l’enceinte londonienne, difficile de sortir indemne en tant que…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *