Après les attentats de Christchurch, les Néo-Zélandais unis derrière Jacinda Ardern

La première ministre multiplie les messages de soutien et de compassion envers les musulmans.

Par Florence de Changy Publié aujourd’hui à 09h48, mis à jour à 09h59

Temps de Lecture 4 min.

Article réservé aux abonnés

Jacinda Ardern, coiffée d’un voile en signe de solidarité, le 16 mars à Christchurch (Nouvelle-Zélande).
Jacinda Ardern, coiffée d’un voile en signe de solidarité, le 16 mars à Christchurch (Nouvelle-Zélande). MARTY MELVILLE / AFP

Cinq jours après l’attaque terroriste qui a fait cinquante morts et autant de blessés, vendredi 15 mars à Christchurch, la première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, est revenue sur place. Elle a rencontré les élèves du collège de Cashmere, quartier situé au pied des collines du même nom, qui bordent le sud de la petite ville. La Nouvelle-Zélande est encore sous le choc d’une…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *