Apple traînée en justice par une association française

PARIS (Reuters) – L’association HOP (Halte à l’obsolescence programmée) a déposé mercredi une plainte contre Apple, qui a admis la semaine dernière brider volontairement certains de ses anciens modèles d’iPhones.

La marque à la pomme a reconnu le 20 décembre que certaines mises à jour de son système d’exploitation avaient pour effet de ralentir le fonctionnement d’anciennes versions de son iPhone.

Elle a donc volontairement ralenti certains de ses téléphones équipés d’une batterie usée pour éviter qu’ils ne s’éteignent inopinément.

Mais pour la co-fondatrice et déléguée générale de l’association HOP, Laetitia Vasseur, « tout est orchestré pour contraindre les consommateurs à renouveler leurs smartphones ».

« A plus de 1.200 euros le téléphone,…

Découvrir l’article original