Anesthésiste de Besançon : soupçonné de 24 cas d'empoisonnement

l’essentiel
L’anesthésiste de Besançon Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour l’empoisonnement présumé de sept patients, a été de nouveau mis en examen ce jeudi soir. La justice retient dix-sept nouveaux cas d’empoisonnement sur personne vulnérable.

Le parquet de Besançon a annoncé ce jeudi avoir engagé des poursuites contre l’anesthésiste Frédéric Péchier pour « empoisonnement sur personne vulnérable » visant 17 nouveaux cas présumés, qui s’ajoutent aux sept empoisonnements pour lesquels il avait déjà été mis en examen en 2017. 

« Ce sont 17 dossiers qui ont été retenus » portant sur des arrêts cardiaques survenus lors d’interventions…

Lire l’article original