Agression de Bassem Braïki : Sadek et ses complices en détention provisoire

Dans la nuit du 10 au 11 février dernier, le rappeur Sadek et trois proches s’en sont physiquement pris au blogueur problématique Bassem Braïki, en banlieue lyonnaise. Après avoir assumé son geste sur les réseaux sociaux, l’artiste originaire du 93 a été placé en garde à vue le 12 février 2020.

Selon les dernières informations, la police a placé le rappeur et ses complices en détention provisoire ce vendredi 14 février et ils ont été mis en examen pour « violences aggravées par trois circonstances (usage ou menace d’une arme, réunion et préméditation) et vol aggravé ».

Rappel des faits : dans la nuit du 10 au 11 février 2020, Sadek et trois proches se sont rendus à Vénissieux, où ils ont agressé Bassem Braïki. Il…

Lire l’article original