Acte XII : à Valence, «ça va vraiment finir par mal tourner»

Le raz-de-marée jaune tant redouté par les autorités n’aura pas eu lieu à Valence. La préfecture, qui avait annoncé la veille attendre entre 6 000 et 10 000 manifestants, a comptabilisé à 15 heures 5 400 personnes, au plus fort de la déambulation, dont le parcours n’avait pas été déclaré. C’est à cette heure-là que le cortège, parti vers 13h30, s’est heurté à un premier barrage de CRS, empêchant à coups de lacrymos les gilets jaunes d’approcher la préfecture. La prédiction de «10% de casseurs» du préfet de la Drôme ne s’est pas non plus réalisée. Suite au gazage, la foule s’est scindée en plusieurs groupes, l’un passant par la gare, d’autres rejoignant le rond-point menant à l’autoroute au sud de…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *