A Lyon, un homme condamné à dix ans de réclusion pour avoir agressé à l’acide son ex-conjointe

La présidente de la cour d’assises a prononcé une peine complémentaire de cinq ans de suivi socio-judiciaire. Dix-huit ans de réclusion avait été requis par l’avocate générale.

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 03h16

Temps de Lecture 1 min.

Accusé d’avoir frappé et aspergé d’acide sulfurique son ex-conjointe en 2016, Grégory Alga présente, selon l’avocate générale Dorine Breysse, « une vraie dangerosité ». Il a ainsi été condamné dans la nuit de mercredi 23 octobre à jeudi 24 octobre par la cour d’assises du Rhône à…

Lire l’article original