mardi 13 novembre , 2018
Home / INFO / Supporteur ultra : citoyen de seconde zone ?

Supporteur ultra : citoyen de seconde zone ?

Les ultras, cette frange la plus active et militante des supporteurs, défraient régulièrement la chronique. Des incidents de Montpellier à ceux du Paris Saint-Germain, en Ligue des champions, contre le club serbe de l’Etoile rouge de Belgrade, ils sont pointés du doigt comme des fauteurs de troubles irresponsables, égoïstes et immatures. Les quolibets fusent, les ultras n’apparaîtraient que comme d’affreux hooligans importateurs de violences dans l’espace sacré du stade. Il ne s’agit pourtant pas de minorer ou encore moins de justifier les débordements ou les échauffourées auxquels pourrait prendre telle ou telle fraction d’entre eux. Car être «ultra», ce n’est pas cela, c’est bien plus important. Un ultra exacerbe le sentiment…

Découvrir l’article original