samedi 16 février , 2019
Home / INFO / Leto, le rock se lève à l'est

Leto, le rock se lève à l'est

C’est un film sur les limbes, la vie rock sous observation policière et la fièvre adolescente au cœur du totalitarisme à l’agonie. Bowie chante en 1976 «it’s too late to be late again», le mantra de toute jeunesse qui passe trop vite et ne sait jamais tout à fait si elle est dans le train de l’histoire ou si elle le regarde filer à vive allure vers un ailleurs interdit ou improbable. Nous sommes dans la Russie des années 80, la vieille lune soviétique Leonid Brejnev, 74 ans, à demi gâteux, tient un pays qui, depuis un an, envoie au massacre une partie de sa jeunesse dans une terrifiante guerre en Afghanistan. Kirill Serebrennikov évoque cette période, qui précède la pérestroïka, à travers la peinture du petit milieu…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *