mardi 26 mars , 2019
Home / SCIENCE / Les centrales à charbon perturbent le régime des précipitations

Les centrales à charbon perturbent le régime des précipitations

Pour produire de l’électricité, les centrales à charbon émettent du CO2. C’est bien connu. Ce qui l’était moins, jusqu’à cette étude menée par une équipe internationale, c’est qu’elles émettent également de grandes quantités de particules ultrafines. Un phénomène qui perturbe le régime des précipitations.

Les centrales électriques les moins chères à construire restent encore les centrales thermiques dites à flamme. Elles brûlent des énergies fossiles. Et dans cette catégorie, les centrales à charbon sont les plus nombreuses. Selon les chiffres du BP Statistical review of world energy (juin 2018), elles comptent pour 38 % de la production mondiale d’électricité.

L’ennui, révèle une étude menée par des chercheurs rattachés à l’université de Flinders

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *