dimanche 17 février , 2019
Home / SCIENCE / La supernova SN1987A a laissé derrière elle plus de poussière que prévu

La supernova SN1987A a laissé derrière elle plus de poussière que prévu

Le souffle d’une supernova devait vaporiser et détruire une grande partie de la poussière interstellaire sur son passage, poussière destinée un jour à se retrouver dans des exoplanètes. Mais les observations faites avec le télescope Sofia et concernant les restes de la supernova SN 1987A racontent une autre histoire.

Lorsque le rayonnement fossile a été émis, environ 380.000 ans après le Big Bang, l’univers observable ne contenait pas d’éléments plus lourds que le lithium. Pour obtenir du carbone, de l’oxygène et de l’azote, il a fallu attendre la formation des premières étoiles et l’enclenchement de la nucléosynthèse stellaire au cœur de ces soleils. Les noyaux nouvellement formés vont alors finir par être éjectés dans l’espace interstellaire par des étoiles en…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *