lundi 25 mars , 2019
Home / INFO / Handicap mental : l'État veut « aller plus loin » dans la lutte contre les insultes

Handicap mental : l'État veut « aller plus loin » dans la lutte contre les insultes

La secrétaire d’État chargée des personnes handicapées appelle à « stopper la discrimination » envers les personnes atteintes de déficiences intellectuelles.

La secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, a exprimé ce jeudi son souhait d' »aller plus loin » contre les insultes « blessantes » à l’égard des personnes atteintes d’un handicap mental comme la trisomie, appelant à « stopper cette discrimination ». 

« Espèce d’autiste, de triso, de gogole… Faut-il considérer ces expressions comme des insultes graves susceptibles d’être punies d’une manière ou d’une autre ? Je pense qu’il…

Découvrir l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *